L'expédition est arrivée au camp de base


"Quelques précisions sur cette route en direction du camp de base ne peuvent être omises… Gyantse 3900 m, Michel repère depuis le bus LE coiffeur du village sachant que Knut notre compagnon norvégien et Francois avaient décidé de se faire couper les cheveux avant d’arriver au camp de base. Nous débarquons à 4 dans ce petit salon. La tenue de la patronne en mini jupe cuir noire et hauts talons contraste des autres jeunes employés en jeans. Knut est immédiatement emmené par l’un d’eux dans le petit cagibi du fond pour le shampoing. Position allongée, il subit un massage du crâne et des cheveux de plus de 20 min!! Paradis total, sussure-t-il. Francois reçois le même service par la patronne, visiblement un moment délicieux! La tondeuse les ramènent ensuite à la réalité!! Coupes rases sans détail pour les 2!! A mon tour, je me laisse tenter par le massage-bonheur suivi d’un brushing local! Magnifique moment à 3900 m, qui l’eu cru? 
Shigatse, la visite des temples et monastères du matin nous ont suffis et décidons avec François de nous aventurer au marché du coin, camera en main. Et c’est bien nous qui faisons vite l’attraction du lieu! Montagnes de fruits et légumes, viandes à l’étale coupées à la hache, canard égorgé sous nos yeux, tripots qui ne se cachent même pas à notre passage. L’immersion est totale et l’ambiance générale reste très bon-enfant… La route du col du Lang La étant fermée cette année, nous nous offrons un détour par Tingri (4300 m), croisement des expés pour l’Everest, le Cho Oyu et le Shishapangma. Souvenirs de 2012 : même hôtel, même ambiance, même nourriture chinoise au petit déjeuner (cacahuètes, oignons et soupe de riz). Le temps s’est arrêté à Tingri… L’arrivée au camp de base 5100 m le lendemain matin sous un soleil magnifique nous procure une vraie émotion. Au pied de cette face mythique, le camp Kobler trône en maitre des lieux. Le dôme jaune de la tente messe se repère à plusieurs kilomètres! Comme chaque année, les chinois, les russes et les anglais sont au rendez-vous. Mais l’immense moraine parait presque vide. Selon Kari, nous ne sommes que environ 80 grimpeurs cette année. Le comité d’accueil est là, tous les Sherpas et les équipes cuisines nous accueillent. Quel plaisir pour moi que de retrouver Dendi, Tembe, et surtout Nima Tzering qui m’accompagnera à nouveau. Nous nous tombons dans les bras malgré la retenue et la timidité sherpa.
Nous y sommes! Les yaks sont chargés, près à partir pour l’Advance Base Camp (1500 mètres plus haut et 25 kilomètres plus loin !).
Pour ce soir et quelques jours d’acclimatation, nos tentes sont alignées au cordeau, à la suisse. Plus de doute, l’expédition est en route…" 

Sophie

 

 

Jeudi 16 avril: Sophie nous envoie quelques nouvelles du camp de base 

Les connexions sont assez compliquées au camp de base et surtout très lentes.
Kari a acheté 2 clés china mobile pour se connecter au camp de base donc j'essaierai de me connecter avec un ordinateur de temps en temps, en revanche la connexion ne me permet pas d'envoyer des photos..

Tout va bien nous avons fait nos 1ers 350 m de dénivelés depuis le camp de base ce matin comme 1ère acclimatation.
François et moi sommes en forme .. ambiance assez germanique, sympa dans l'ensemble.
Par contre il fait froid...
Les deux 1ères nuits dans ma petite tente se sont bien passées, top bien dormi.
Allez je vais boire un petit thé dans la tente messe.. .A bientôt pour de nouvelles aventures...



Sophie

 

Samedi 18 avril:

Après la terrible avalanche qui a emporté 16 guides sherpas, sur le versant sud au Népal, Sophie, au Tibet, nous rassure. Ils n'ont pas encore vu un flocon et tout va bien au Nord. Elle a même réussi à nous envoyé des photos.

"Il y a pas mal de vent, mais pas de problème, je reste bien couverte toute la journée. Le moral est bon. Il fait -9 sous la tente le soir quand je vais me coucher .
Demain nous allons passer 6000m en acclimatation puis 1 ou 2 jours de repos et départ pour le Advanced Base Camp."



Sophie